Voyages

Quelques beaux endroits que je recommande pour un voyage en Chine

Vous le savez, j’aime voyager partout dans le monde et même en France, mon article Week-end à Toulon : quelques adresses immanquables ! Étant le dernier en date. Eh bien, j’avais hâte de fouler le sol de la République Populaire en arrivant au Beijing-Capital, l’aéroport international de Pékin, pour mon voyage en Chine.

J’ai entendu tellement de choses concernant la destination chinoise que je me demande encore en ce moment pourquoi je n’ai pas décidé un peu plutôt. En tous cas, certains endroits de ce grand pays ont été pour moi des lieux inoubliables que je souhaiterais faire découvrir aux autres passionnés de découverte.

Les Gorges du Saut du Tigre

J’adore l’Asie. Mon article intitulé Voyage au Vietnam : Mes conseils et astuces vous en dira bien assez là-dessus ! Mon voyage en Chine était tout aussi agréable !

J’ai déjà bien préparé mon itinéraire avant mon arrivée dans la région. Et même si les charmes de la culture chinoise m’ont un peu ébloui dans le centre-ville, j’ai décidé tout de suite de passer par mon activité préférée : le Trek. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai choisi les Gorges du Saut du Tigre, un lieu que certains de mes amis amateurs de randonnées connaissent bien et qu’aucun aventurier ne devrait louper durant un voyage en Chine.

La visite a duré deux jours et j’ai débuté le circuit dans la région de Yunnan. J’ai adoré parcourir les flancs de montagnes même si les montées deviennent dures au fur et à mesure que j’avançais.

Le deuxième jour, je suis arrivée au sommet d’une grande formation rocheuse d’où je pouvais voir quelques villages et une grande rivière. La vue est imprenable depuis ces hauteurs et je regrette d’avoir choisi de faire seule cette brève exploration. J’aurais aimé que quelqu’un d’autre soit témoin de cette belle découverte.

Les montagnes Jaunes

Le détour dans les Gorges du Saut du Tigre m’a un peu éreinté. Ah, j’ai oublié de le mentionner : durant le circuit retour j’ai pu atteindre les auberges de jeunesse locales où j’ai pu me reposer avant de reprendre la suite du circuit. Les montagnes Jaunes se situent dans la région de Anhui.

Et selon mes estimations, il me fallait faire des kilomètres pour arriver dans cette région. Le détour aurait été assez dur à pied, heureusement, il y a eu le G56. Il m’a quand même fallu 30 h pour parcourir la distance.

Les paysages des montagnes Jaunes sont assez particuliers même s’ils me rappellent certains séjours en Afrique. La séance de randonnée m’a amenée dans un lieu calme où la végétation et les nuages donnent un côté original à l’ambiance. Ce n’était que le premier jour et heureusement que j’ai apporté mon matériel de camping.

Ça a donc été mon premier camping sauvage, au cours de ce voyage en Chine. La nuit est assez froide dans la région, mais le lever du soleil est à couper le souffle. J’ai même réussi à avoir quelques clichés. J’ai remarqué durant ce parcours d’autres aventuriers qui étaient en train de défaire leur tente quand j’ai repris le chemin du retour.

Les chutes Huangguoshu

Pour découvrir cet autre site, il m’a fallu continuer mon voyage en Chine et atteindre la région chinoise du Guizhou. Certains considèrent les chutes de Huangguoshu comme un lieu d’attrait secondaire, mais pour moi, c’était (et çà l’est toujours) l’une des plus belles chutes du continent asiatique si je me réfère à mes séjours au Vietnam et en Thaïlande.

J’ai réussi à m’approcher assez près de ces grands amas d’eaux se déversent continuellement. Je ne voulais pas rater l’occasion d’avoir les meilleurs clichés possible. Qui plus est, l’ambiance est vraiment fraîche près de ces chutes (bien que leur impact en tombant soit un peu bruyant).

Le parc national de Lushan

Pour finir mon voyage en Chine de découverte, j’ai préféré opter pour la réserve naturelle située au sud de la ville de Jiujiang dans la commune de Jianxgi. J’avais entendu dire que ce parc abritait différents attraits touristiques.

Je voulais vérifier de mes propres yeux. Mes amis ne se sont pas trompés, le site mérite son titre de patrimoine naturel. En plus de sa biodiversité particulière, cet endroit recèle également de beaux paysages comme ceux que j’ai pu voir près des lacs Poyang et Yangtze.

Les habitants appellent cette zone le parc national du Mont-Lu. Mais c’est lorsque j’ai découvert qu’il s’agit aussi d’un lieu culturel que j’ai compris. J’ai, en effet, eu la chance de visiter les édifices religieux construits dans la localité. J’ai pu savoir que ce domaine est celui où se rejoignent les grandes tendances spirituelles chinoises (le taoïsme, le bouddhisme et le confucianisme).

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *