Dangers des UV : des risques réels pour sa santé

Home > Beauté > > Dangers des UV : des risques réels pour sa santé
Posté le 26 février 2015
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

À l’approche des beaux jours, et afin de faire bonne figure sur les plages, certains sont prêts à tout pour afficher un bronzage éblouissant, quitte à jouer parfois avec leur santé. Parce qu’on ne peut décemment pas plaisanter avec ces sujets-là, j’ai aujourd’hui décidé de vous mettre en garde contre les dangers des UV.

Rayons UV attention danger 2

Un soleil qui vous veut du mal

Année après année, et ce depuis un certain temps déjà, les rapports accablant faisant le lien entre exposition aux rayons ultraviolets (UV) et risques dermatologiques s’accumulent. Les objectifs des chercheurs en charge de ces projets sont clairs : inviter à une vigilance renforcée et limiter voire mettre fin aux pratiques à risques. À force de multiplier les enquêtes, les scientifiques viennent ainsi de se trouver un nouvel ennemi tendant à prouver encore un peu plus les réels dangers des UV : les UVA.

Ces rayons, que l’on présentait jusqu’à encore récemment comme peu dangereux (contrairement aux UVB et C, mais dont les taux de pénétration dans l’atmosphère sont faibles voire nuls), sont néanmoins, à en croire le rapport du Syndicat National des Dermatologues, en grande partie responsables de la propagation du mélanome malin, qui n’est autre que le plus grave des cancers de la peau.

Car si l’exposition à ces UV entraîne un renforcement des os, grâce à la synthèse de la vitamine D, un quart d’heure par jour suffit à obtenir un résultat satisfaisant. Au-delà, c’est prendre des risques pour sa peau et donc pour soi-même.

Rayons UV attention danger 1

UV artificiels : n’y pensez même pas !

Quid alors des rayons UV artificiels, dont certains n’hésitent pas à se bombarder à chaque séance en cabine spécialisée ? Et bien surprise -ou pas !-, c’est encore pire. À titre d’exemple, les indices UV moyens mesurés sur les plages de Bretagne et de Méditerranée sont situés respectivement entre 5 et 7 et 7 et 10 contre presque 12 pour une cabine !

Mais bien d’autres raisons existent pour démontrer l’extrême nocivité de cette pratique. Jugez plutôt :

  • Elle ne prépare en rien la peau au soleil et n’offre ainsi aucune protection supplémentaire
  • Elle entraîne une baisse de vigilance, dû au fait de bénéficier d’une peau « déjà bronzée » en apparence
  • Selon certaines études, elle créerait un sentiment d’addiction
  • Elle peut entraîner de forts dommages sur la peau pour toute personne sous traitement médicamenteux photosensibilisant (antibiotiques, somnifères, antidépresseurs, etc.)
  • Elle accélère sensiblement le vieillissement de la peau
  • Certaines machines ne correspondent pas toujours aux normes fixées

Face aux dangers de ces UV, certains préconisent une fermeture progressive des centres. Une opération lancée début 2015 en Australie, qui les a interdites dans six de ses huit régions, plus de cinq ans après le Brésil, précurseur en la matière. Et si vous restez toujours sceptiques, voilà qui devrait, du moins j’ose espérer, finir définitivement par vous convaincre.

Dangers des UV : quelles précautions prendre ?

Si faire attention de ne pas se retrouver allongé(e) à moitié nu(e) dans une cabine à UV semble a priori tout à fait réalisable, quels sont les autres moyens pour préserver son corps des dangers de ces rayons UV si nocifs ?

Un site comme prevention-soleil.fr, clair et pédagogique, offre justement plusieurs conseils à mettre en place en vacances et au quotidien :

  • Limiter les expositions entre 12 et 16h, période où le soleil est au plus haut
  • Appliquez de la crème solaire trente minutes en moyenne avant l’exposition et répéter l’opération toutes les deux heures
  • Porter tee-shirt, chapeau ou casquette et lunettes de soleil
  • Accorder un soin tout particulier aux enfants, adolescents et personnes âgées

Des astuces on ne peut plus simples pourtant bien trop souvent négligées. Voilà en tout cas de quoi vous donner matière à réfléchir en attendant l’été ou d’éventuelles vacances sous les tropiques.

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Tout comme les graines de chia et les graines de lin entre autres, les graines de cannabis sont également tr?...
Plus qu’un simple endroit pour se doucher, la salle de bain peut offrir un maximum de relaxation. Pour cela,...
Les spots de surf en Martinique se trouvent principalement au nord, le long de la côte atlantique, où, comme...
Il est possible que vous vous demandiez ce que c’est que le glutathion. Et bien c’est une protéine prése...

Ne ratez pas
Août 08, 2020 11
Tout comme les graines de chia et les graines de lin entre autres, les graines de cannabis sont égalemen...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être