Guide des huiles essentielles : tout ce qu’il faut savoir sur l’aromathérapie

Home > Bien-être > > Guide des huiles essentielles : tout ce qu’il faut savoir sur l’aromathérapie
Posté le 25 février 2019
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

La plupart des gens préfèrent utiliser des remèdes naturels, ou plus précisément des produits bios, pour traiter les maladies et aussi pour soigner la peau et les cheveux, au lieu de prendre des médicaments.

En effet, l’aromathérapie constitue l’une des meilleures solutions en la matière puisqu’il s’agit d’utiliser des composés aromatiques, notamment des huiles essentielles, qui sont extraits des végétaux.

Selon les scientifiques, l’aromathérapie est considérée comme une branche des médecines non conventionnelles qui se présente aussi comme une naturopathie. Le terme provient de l’association du mot latin « aroma » qui signifie « arôme » et du mot grec « therapia » qui signifie « cure ou soin ».

De quelles huiles essentielles parle-t-on ?

À la différence de la phytothérapie, l’aromathérapie n’utilise pas les autres parties des plantes, comme les feuilles, les tiges, les racines ou les fleurs. Elle se concentre uniquement à l’extraction des essences aromatiques des plantes et les huiles essentielles ainsi tirées sont disponibles en pharmacie, dans les magasins bios ou encore sur le net, comme sur le site MaisonSanté par exemple.

Parmi les principales plantes auxquelles on retire des huiles essentielles, il y a lieu de citer : la coriandre, le bois de rose, la rose, la lavande, la menthe, la cannelle, l’eucalyptus, le carvi, la sauge, le thua, le camphrier, le thym, la sarriette, l’origan, le girofle, l’anis vert, la badiane chinoise, le fenouil, le cajeput, le niaouli, le chénopode, l’ail, les crucifères et les liliacées.

Par ailleurs, les principaux composants que l’on retrouve dans ces huiles essentielles sont entre autres : les carbures terpéniques, l’alcool, l’ester, l’aldéhyde, la cétone, le phénol, l’éther, le peroxyde et le sulfure.

Posologie des huiles essentielles

L’utilisation des huiles essentielles en matière d’aromathérapie peut s’effectuer soit : par voie cutanée, par voie olfactive, par voie sublinguale ou encore par voie vaginale ou rectale. Justement, les produits ne peuvent être efficaces que s’ils sont en contact avec l’organisme. Ainsi, on peut appliquer quelques gouttes sur la peau en faisant un petit massage, ou en employant une compresse ou encore en mettant quelques gouttes dans notre eau de bain.

Quant au mode d’administration par voie olfactive, il suffit d’inhaler le produit pour soigner nos maladies respiratoires, ou d’utiliser un diffuseur afin que ce dernier assainisse l’air qui nous entoure.

En parlant de diffuseur, il convient de préciser que les huiles essentielles qui tonifient sont : le citron, le romarin et l’ylang-ylang, tandis que les huiles essentielles qui apaisent sont : l’orange, la lavande et la marjolaine. Sinon, il existe aussi des huiles essentielles qui protègent contre les insectes tels que la citronnelle et le géranium. Et bien sûr, il est tout à fait possible de mélanger les huiles essentielles entre elles pour obtenir des résultats plus satisfaisants.

Enfin, pour les autres modes d’administration, il s’agit de faire entrer le produit soit sur les muqueuses soit sous forme d’ovules ou de suppositoires.

Les bienfaits de l’aromathérapie sur le bien-être et sur la santé

Pour parler des principaux bienfaits des huiles essentielles sur le bien-être et sur la santé des hommes, il y a lieu de noter que la plupart de ces produits ont des propriétés thérapeutiques diverses, à savoir : antibactérienne, antifongique, antivirale, immunostimulante, circulatoire, anti-inflammatoire, antalgique, antispasmodique, calmante et sédative, expectorante, stimulante et répulsive.

Autrement dit, l’utilisation de l’aromathérapie peut donc améliorer aussi bien le bien-être physique que le bien-être mental et psychique. À titre d’information, certaines huiles essentielles sont efficaces pour combattre la fatigue, la peur et le choc émotionnel. D’autres huiles essentielles peuvent soigner le stress et l’anxiété.

Elles peuvent aussi être très utiles pour lutter contre le surmenage et la dépression, et pour avoir un bon équilibre nerveux. C’est d’ailleurs pour cette raison que les personnes en deuil ou en période de séparation se penchent d’habitude sur l’aromathérapie. En bref, la prise de quelques gouttes d’huiles essentielles peut nous aider à nous sentir mieux ou à nous sentir bien dans notre corps.

Quelques précautions à suivre concernant l’utilisation des huiles essentielles

Il existe quelques précautions qui doivent être prises lorsqu’on utilise des huiles essentielles. Tout d’abord, il faut penser à les acheter uniquement dans des endroits sûrs et il faut bien vérifier que le produit est à 100% naturel.

Ensuite, il est conseillé de privilégier les huiles essentielles qui sont conservées dans des flacons en verre pour garantir la qualité des produits. Par la même occasion, le verre en question doit être teinté avec une couleur foncée afin de garantir que le contenu est bien protégé contre la lumière.

Comme tous les autres médicaments, les huiles essentielles ne doivent pas être mises à la portée des enfants ou des animaux, car cela peut causer de graves dangers. Et il en est de même pour le mode de stockage des huiles essentielles, car il faut aussi les placer dans un endroit sec et à température ambiante.

Pour terminer avec les astuces de précaution, certaines personnes doivent consulter l’avis de leur médecin avant d’utiliser un traitement d’aromathérapie, surtout, les femmes enceintes, les personnes fragiles ou atteintes de cancer, les personnes à peaux sensibles et les enfants.

Les effets indésirables des huiles essentielles

En tant que médicaments bios, les huiles essentielles peuvent aussi entraîner des effets indésirables qui peuvent être plus ou moins dangereux pour les êtres humains. Les cas qui se produisent très fréquemment sont : les irritations, les réactions allergiques, les inflammations des reins, les cas d’épilepsie, la photosensibilisation et les avortements.

Par ailleurs, pour les gens qui utilisent des huiles essentielles des épices, il est recommandé de bien respecter les dosages en ne négligeant pas le nombre de gouttes à prendre et aussi de bien suivre la bonne posologie et les conditions de conservation exigées.

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le grand jour approche, et tout est quasiment bouclé, mais avez-vous pensé à vos dessous ? Bien souvent, la...
La location saisonnière est une activité qui intéresse de plus en plus de propriétaires car s'étant avér...
De nos jours, le choix en matière de bijoux, notamment de boucles d’oreille est illimité. Les moins chers ...
Si vous souhaitez vapoter, le DIY e-liquide s’invite dans votre matériel pour découvrir de nouvelles sensa...

Ne ratez pas
Juillet 16, 2019 46
Le grand jour approche, et tout est quasiment bouclé, mais avez-vous pensé à vos dessous ? Bien souven...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être