Vivre ou visiter le 16e arrondissement de Paris : l’enfer de la voiture

Home > Voyages > > Vivre ou visiter le 16e arrondissement de Paris : l’enfer de la voiture
Posté le 19 janvier 2015
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Le 16e arrondissement est l’un des quartiers résidentiels les plus beaux de Paris – d’ailleurs j’ai eu la chance d’y passer quelques années avant de partir vers un endroit un peu plus « populaire », finances obligent. Malgré le fait qu’il soit encore assez récent, cela n’empêche pas l’intérêt des touristes pour ses espaces verts et celui des Parisiens pour ses appartements. Un quartier très prisé avec de très nombreux magasins (Maje, Eric Bompard, Marionnaud, etc.) signifie aussi un stationnement toujours problématique. Voici un petit guide de survie en voiture dans le 16e arrondissement de Paris.

Vivre ou visiter le 16e arrondissement de Paris ,l’enfer de la voiture

Le 16e arrondissement, la partie la plus verte de Paris

Le 16e arrondissement se trouve à la rive droite de la Seine. Il a été créé dans le but d’étendre la superficie de la capitale française et englobe 3 anciens villages. Cet arrondissement de l’ouest de Paris est la partie la plus verte de la métropole avec la présence du bois de Boulogne, un terrain boisé de 846 hectares.

Il regroupe les quartiers d’Auteuil, de la Muette, de la Porte-Dauphine et de Chaillot. Des infrastructures sportives monumentales comme le stade de Roland-Garros ainsi que le Parc des Princes y sont situés. Parmi ses lieux remarquables, il y a le palais de Tokyo, celui de Chaillot, la Cimetière de Passy, la Maison de Balzac et celle de la radio ainsi que les hôtels Mezzara et Guimard.

Le stationnement dans le 16e arrondissement, une mission impossible

La circulation quotidienne dans le 16e arrondissement est assez difficile, mais le stationnement dans le 16e arrondissement de Paris est encore plus compliqué. Les habitants n’y voient aucun inconvénient étant donné que l’ensemble des bâtiments de leurs quartiers dispose de parkings privatifs – heureusement d’ailleurs.

C’est pour les personnes de passage et les touristes que le problème du stationnement se pose réellement. En effet, les parkings publics et privés des quartiers de la Porte-Dauphine, de la Muette, de l’Auteuil et de Chaillot sont toujours bondés. S’il est déjà très difficile de trouver une place de libre dans l’un d’entre eux les weekends, c’est encore pire lors des grands événements sportifs. À ce moment-là, les automobilistes sont plus que tentés à faire des stationnements interdits pour assister aux matchs.

Vivre ou visiter le 16e arrondissement de Paris , l’enfer de la voiture

La liste des parkings dans le 16e arrondissement

Si vous êtes de passage dans le 16e arrondissement pour une petite balade dans le bois de Boulogne ou rendre visite à des amis, découvrez ici ses différents parkings :

  • Les parkings publics : Porte de Saint-Cloud, Jean Bouin, Porte d’Auteuil, Victor Hugo Pompe, Versailles Reynaud, Place Victor Hugo, Passy, Les Belles Feuilles, Pont de Grenelle, Passy Chahu et Etoile Foch
  • Les parkings privés : Mozart, Delessert, Sainte-Périne, Flandrin, Émile Augier, Gros Boullainvilliers, Mandel Trocadéro, Henri Martin, Wilson Lubeck, Mandel Pompe, Wilson Léna, Magdebourg et Raynourard. Ces parkings privés proposent uniquement des abonnements de longue durée, donc à destination des résidents uniquement. En revanche, les parkings publics offrent pour la plupart des réservations de courte durée.

Bon à savoir : si vous allez vous voir une pièce de théâtre, sachez qu’il est parfois plus avantageux de profiter du service « voiturier » que de payer un parking à 300 m. A voir au cas par cas !

La fourrière de Paris Foch pour récupérer une voiture emmenée

Si après votre promenade dans les bois, vous ne trouvez plus votre véhicule où vous l’avez laissé, il est probable qu’il ait été enlevé par la fourrière de Paris Foch. Celle-ci se trouve au 8 avenue Foch, au deuxième sous-sol du parking public Etoile-Foch. Présentez-vous avant tout au commissariat du 16e arrondissement avec permis de conduire et carte grise. Une fois l’ordre d’enlèvement en main, allez à la fourrière avec 136 euros.

Cet argent représente le frais de retrait de la voiture saisie moins de 24 heures. Toutefois, vous risquez de perdre votre engin après seulement 72 heures de non-récupération. Après 15 jours, elle pourra éventuellement être revendue ou détruite selon l’expertise de la fourrière.

Dirigez-vous ici pour avoir plus d’informations sur la fourrière de Paris Foch. Sachez que toute cette action est déployée pour réduire le trafic à Paris et améliorer son environnement notamment avec des mesures anti-pollution. Il est peut-être temps de tester une nouvelle méthode : se garer au niveau d’une porte de Paris pour ensuite prendre un métro !

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Avant l’arrivée de bébé, vous avez tellement de choses en tête que vous parvenez difficilement à identi...
Depuis quelques mois, je voyais des campings proposer des séjours pour le moins insolites où il était quest...
On dit que la première impression est toujours la bonne ! Alors, pour éviter que les autres ont une mauvais...
Vous aimeriez que votre décoration d’intérieur reflète côté girly, tout en étant moderne et élégant?...

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être