Mode

Mon retour d’expérience sur l’achat d’une fourrure

Acheter une fourrure n’est pas évident, n’est-ce-pas ? D’autant plus qu’il y en a de différentes qualités. Comme tout achat, c’est une question de goût. Toutefois, voici un petit guide que j’ai rédigé spécialement pour vous pour ne pas s’y perdre.

manteau fourrure

Je me suis acheté une très belle fourrure

Cela faisant plusieurs années déjà que je voulais m’offrir une pièce en fourrure véritable. Étant donné que la fourrure est une matière très spécifique, l’idéal est de l’acheter auprès d’une boutique spécialisée. Non seulement vous serez certain de la provenance de votre vêtement, mais cela vous permet aussi de bénéficier de conseils pertinents qui viendront vous aider dans votre achat.

À quel prix ?

La fourrure est un produit de luxe, mais il est toujours possible d’en trouver dans une gamme de prix adaptée à votre budget. La valeur dépend du type, de la couleur, du label de qualité, de l’assemblage et de la confection.

Comment reconnaître une vraie fourrure ?

Il est facile de différencier une vraie d’une fausse. Le moyen le plus rapide est le test de l’aiguille. C’est simple. Il vous suffit d’y planter une aiguille à coudre. Si vous rencontrez une résistance, cela veut dire que vous avez affaire à du cuir, donc à une vraie fourrure. Par contre, comme la fausse fourrure est montée sur du tissu, la pointe de l’aiguille n’aura aucun mal à s’enfoncer. Ne vous inquiétez pas, cette méthode ne dégrade pas le produit.

Quelques notions sur les différents types de poils

En me renseignant sur la fourrure, j’ai appris que sur une fourrure véritable, il y a deux sortes de poils : les jars, les poils extérieurs longs et le duvet intérieur qui est une couche très isolante. Voilà pourquoi une fourrure rasée tient aussi chaud qu’une fourrure à poil long. On parle de shearling lorsque la fourrure est portée à l’intérieur.

L’assemblage de la peau est très important pour la qualité du vêtement. Pour un excellent résultat, rien ne vaut l’assemblage en allonge, qui consiste à couper la peau en lanières diagonales, pour harmoniser la répartition des poils et obtenir un rendu plus souple.

fourrure

Comment reconnaître la qualité d’une fourrure ?

Je me suis offert un bonnet en laine pour me tenir chaud en hiver (exemple : un bonnet en laine avec pompon en renard) et pour apporter une touche de glamour à ma tenue de soirée. Mais sachez reconnaître les produits de bonne qualité ! J’ai commencé par un bonnet en laine mais la prochaine étape est de m’acheter un véritable manteau en fourrure véritable.

J’ai appris aussi que pour reconnaître une fourrure de qualité, vous devez prendre en compte six grands critères. En effet, lorsque vous vous retrouvez face à un magnifique produit en fourrure, sachez que le type d’animal, le sexe, la largeur, la clarity, la longueur de poils et la qualité jouent un rôle important. Connaître ces cinq détails permet de se faire une idée sur la qualité du produit en question.

1/ Le Sexe

Le sexe de l’animal joue aussi sur la qualité. Les tenues fabriquées avec des peaux de femelles sont plus souples et soyeuses.

2/ La Fourrure de Clarity

Observez bien ce qu’on appelle Clarity ou l’apparition de la couleur du duvet lorsque vous passez une fourrure à la lumière du jour. La fourrure varie du bleu au rouge, en passant par rouge-bleu et bleu-rouge. La fourrure Clarity étant la plus plure et la fourrure Clarity 4 la moins pure.

3/ La Taille

Sachez que la dimension des peaux oscille entre 47cm et 101 cm. Plus elle est fine, plus elle est légère.

4/ La longueur des poils

Les poils dits « classiques » sont très longs par rapport au duvet. Le type Velvet se caractérise par des poils très courts qui dépassent à peine de quelques millimètres le duvet.

Vous découvrirez que la fourrure classique brille davantage que le Velvet. À chacun son choix !

5/ La douceur

Nous avons bien analysé la fourrure sous ses différents angles, passons maintenant au toucher. Lorsque les longs poils sont bien supportés par le duvet et lorsque leur longueur est harmonieuse, la fourrure est plus soyeuse et résistante. Sa douceur est d’ailleurs un des principaux critères qui déterminent sa qualité.

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *