Offrir un whisky japonais en cadeau ?

Home > Cuisine > > Offrir un whisky japonais en cadeau ?
Posté le 06 août 2018
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Le whisky évoque forcément l’Écosse ou l’Irlande, mais peu de personnes considèrent le Japon comme un véritable pays producteur de Whisky. Pourtant, au pays du saké le whisky a une histoire tumultueuse qui aurait pu signer définitivement sa mort. Mais la vie en a décidé autrement, et la consécration arriva au début des années 2000 lorsqu’un whisky japonais fut proclamé meilleur whisky du monde.

Histoire du whisky

En novembre 2014, le Britannique Jim Murray, dans sa prestigieuse Bible du whisky, a désigné Le Yamazaki single malt à la première place. C’est la première fois qu’un whisky japonais décroche la plus haute distinction. Les Écossais ont toujours du mal à s’en remettre, et ils ont pris ce classement comme un avertissement à s’être trop longtemps reposé sur leurs lauriers.

Surtout qu’il faut rappeler que les whiskies japonais étaient autrefois la risée de leur genre. Leur origine remonte en effet au début des années 1920 qui vit la création des deux marques emblématiques que sont Suntory et Nikka. Si à l’époque elles ne produisaient que de pâles copies de whiskies écossais, avec le temps les techniques de production ont été améliorées.

Dans les années 70, l’industrie japonaise a connu un véritable boom. C’était l’époque des salarymen qui se vouaient corps et âme à leur entreprise. Tard le soir, après le travail, ils se retrouvaient entre collègues pour boire un verre. Le whisky était devenu un symbole de cohésion sociale. C’est à cette époque que l’on a également commencé à en offrir en tant que cadeau. Ce fut d’abord dans un cadre purement commercial, puis cela s’est élargi au cercle privé.

On offrait des bouteilles de qualité, parfois à des prix élevés. Des whiskies qui ont été travaillés pour plaire au palais délicat des Japonais. Des goûts subtils ont été développés, avec des arômes floraux ou boisés.

Il n’était pas rare d’avoir un dirigeant d’entreprise qui avait sa bouteille personnelle et réservée pour lui dans son restaurant préféré. À la fin du repas, il offrait une tournée aux convives avec SA bouteille. Le whisky était devenu un symbole de réussite sociale.

Boisson de qualité

Depuis, cette image haut de gamme est restée et que ce soit pour un amateur ou pas, offrir un whisky japonais sera toujours une idée originale. Ce n’est pourtant pas si simple, surtout si on ne connait pas les goûts de la personne. Est-ce qu’il préfère les tourbés ou au contraire appréciera-t-il les subtiles nuances florales ?

Pourtant, offrir un whisky japonais est une formidable occasion de faire découvrir autre chose à un amateur de whisky. S’il ne jure que par son Glenfiddich 12 ans ou bien le Lagavulin 16 ans, il s’agit de lui faire découvrir autre chose que sa distillerie habituelle, voire de lui faire découvrir d’autres goûts. Essayez quand même de rester dans des gammes de saveurs qui sont compatibles. Si le destinataire de la bouteille n’aime pas le whisky tourbé, n’essayez pas de lui faire goûter un HAKUSHU.

Les risques de tomber à côté de la plaque en offrant du whisky japonais à un amateur éclairé semblent assez faibles. Surtout, c’est un cadeau qu’il ne pensera pas forcément à se faire pour lui.

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le CBD est une molécule que l’on retrouve dans le cannabis. Si cette plante aux effets psychotropes est ill...
Génial de bricoler soi-même, n’est-ce pas ? Décorer sa maison, son appartement, jouir du plaisir du DIY (...
Faire recours aux services d'une baby-sitter est une pratique devenue courante pour de nombreux parents. La de...

Le choix de vos


Ne ratez pas
Décembre 11, 2018 15
Le CBD est une molécule que l’on retrouve dans le cannabis. Si cette plante aux effets psychotropes es...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être