Bourgeon eglantier
Bien-être

Les avantages et l’utilisation du bourgeon d’églantier

L’églantier est un arbuste sauvage qu’on trouve sous les buissons, les lisières de la forêt et les friches. Il renferme de nombreuses vertus thérapeutiques pour l’organisme, en particulier, des nutriments et antioxydants trouvés dans les bourgeons (gemmothérapie). Comment profiter de ces bienfaits et quelles sont les maladies qu’ils peuvent soulager ?

Origine des bourgeons

Les bourgeons d’églantier sont des jeunes pousses qui renferment des extraits végétaux très puissants qui peuvent être utilisés en médecine. C’est la gemmothérapie, ou le traitement des maladies à l’aide des bourgeons églantier ou rosier sauvage. Dans cette forme de thérapie, les jeunes pousses sont considérées comme la partie la plus forte de la plante. Elles disposent aussi d’une meilleure protection naturelle contre les parasites et autres micro-organismes. Un extrait de l’églantier bourgeon dispose du plus grand spectre d’action et de nombreux bienfaits pour l’organisme. En plus, il renferme des antioxydants, des nutriments, des oligo-éléments, des polyphénols, etc.

La thérapie par les bourgeons ou gemmothérapie

La gemmothérapie est une forme de thérapie qui exploite les bienfaits des bourgeons, des jeunes pousses et des radicelles. Elle est connue depuis le moyen âge par les alchimistes et médecins de l’époque. En macérant les bourgeons, il est possible de vaincre plusieurs maladies et renforcer même le système de défense du corps humain. Parmi les plantes les plus connues dans la gemmothérapie, on retrouve le romarin, qui guérit le foie. Il y a aussi le cassis, qui réduit les inflammations pour les personnes âgées souffrant de rhumatismes. Les autres bourgeons thérapeutiques sont l’argousier, le noyer, le tilleul, etc.

Les bienfaits de l’églantier bourgeon

Les bourgeons églantier renferment des nutriments ayant des propriétés immunitaires sur l’organisme, et des antiviraux contre la grippe et la toux. Ils procurent de la tonicité pour les personnes en convalescence suite à des maladies comme le rhume, l’otite, la laryngite, la bronchite, etc. Ils possèdent aussi des substances anti-inflammatoires qui protègent des problèmes Oto-Rhino-Laryngologiques (ORL) surtout chez l’enfant. Ils peuvent aussi servir de décongestionnant pour les infections de la muqueuse nasale.

Chez les personnes âgées, l’églantier bourgeon guérit contre l’arthrose et peut servir d’anti-inflammatoire sur les douleurs dues au rhumatisme. Mélanger avec des bourgeons de cassis, les bourgeons églantier peuvent être utilisés comme une substance reminéralisante pour les personnes anémiées. Chez l’enfant, ce mélange peut servir de remède pour favoriser la croissance, pour vaincre le rachitisme ou qui souffre de maladie chronique. Il peut aussi vaincre la colite au niveau du tube digestif. L’association du bourgeon églantier avec du bourgeon de cornouiller guérit contre le goitre euthyroïdien.

Une goutte de cette solution naturelle macérée en application locale est un antiviral très puissant contre l’herpès, le furoncle, l’eczéma, etc.

Préparation et posologie

Après la macération des bourgeons églantier dans une solution d’eau, de glycérine et d’alcool, pendant une durée de 3 semaines. La substance obtenue sera le macérat-mère où il sera utilisé comme substance de base en gemmothérapie.
Chez l’adulte, le dosage du macérat-mère de l’églantier bourgeon doit être de 5 gouttes, diluées dans un verre d’eau, deux fois dans la journée. Pour une application locale, le dosage est d’une goutte de 2 à 3 fois par jour. La dilution 1 D doit être de 50 gouttes en 2 fois par jour pour une cure de 3 semaines renouvelables.

Chez l’enfant de plus de 5 ans, le macérat-mère est à diluer, à raison d’une goutte, dans un verre d’eau chaude, en une fois par jour. La dilution 1 D est de 20 gouttes tous les matins, à raison d’une goutte par kilo et par jour. Le traitement dure 3 semaines renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *