Bien-être

Déménager loin de l’être aimé : comment survivre à ce calvaire

C’est le début de l’été, et là, votre copain vous lâche “je déménage pour 6 mois en Amérique du Sud”. Vous vous effondrez, vous demandant si votre relation va tenir tout ce temps. Les relations à distance ne sont jamais faciles à gérer. J’ai rassemblé pour vous quelques conseils qui vous aideront à tenir bon malgré l’éloignement.

Tout d’abord, veillez à ce que son emménagement se déroule de la meilleure manière possible. Dans ses valises, glissez un petit objet qu’il ou elle emportera, et qui vous rappelle mutuellement votre relation. Lorsqu’il ou elle sera à l’autre bout de la terre, cet objet sera comme une oasis dans un désert.

déménager loin de sa moitié

Interview de Sabrina, 23 ans, en couple avec Jim, 25 ans.

  • Ton copain a déménagé à Singapour  il y a trois mois. Combien de temps allez-vous rester éloignés l’un de l’autre ?

 Il est parti pour son stage donc on va rester éloignés sept mois, donc c’est assez long… mais on s’est vus !! C’était la semaine dernière, je suis allée le voir à Singapour pendant 10 jours. C’était la semaine de rêve. Les retrouvailles ont été intenses. Mais le départ a été très difficile.

  • Est-ce la première fois que cela vous arrive ?

Oui, ça faisait trois mois qu’on était ensemble lorsqu’il est partis. On aura bientôt passé plus de temps séparés qu’ensemble. J’avoue que ma situation est particulièrement difficile, mais bon, on s’aime. …

Quoique, c’est pas si difficile que ça, grâce aux appels fréquents.

  • Comment gardez-vous contact ?

Par tous les moyens… messages, appels, lettres… On s’écrit des lettres, mais ça met beaucoup de temps à arriver. Pareil, j’ai pensé aux colis, mais c’est super cher. Je vais essayer de lui envoyer une lettre parfumée, voir comment il réagit à mon parfum.

Pour la messagerie, on utilise messenger ou Whatsapp. C’est vraiment pratique cette technologie. Et on utilise aussi beaucoup Facetime, ça fait toujours plaisir de se voir en vidéo. On s’envoie des photos aussi, pour montrer notre vie de tous les jours.

  • Y a t-il des techniques pour survivre à cette séparation ?

Baaah, faire des projets. Au début on se disait “on va se voir en vacances..” , des projets comme ça. Quand je me lève, je me dis  “dans deux mois il va se passer ça, dans tant de jours, je vais le voir”. Et puis je parle de notre relation à mes collègues de bureau, à des amis qui le connaissent aussi.

  • Y a t-il des moments de vide et de doute ?

C’est pas vraiment des moments de doute, c’est plutôt des moments où tu te dis que c’est long, que ça fait chier. C’est triste.

  • Comment restez-vous sur la même longueur d’onde ? Au niveau de la communication, n’y a t-il pas des malentendus ?

Parfois on est pas disponible en même temps, il y a le décalage horaire du coup parfois je suis en train de sortir et lui dort. On s’est engueulés quand je suis allée le voir à Singapour, mais c’était pas bien méchant. Parfois aussi il m’appelle alors que je suis au travail, et ça de plus en plus, maintenant on s’appelle tous les jours alors qu’au début on avait du mal à cerner le rythme de l’autre.

  • Un dernier mot ?

Cela a beau être très dur, ça renforce la relation. Et si ça tient, je pense que ça va être une très belle histoire. Il faut prendre le risque, tenter sa chance et voir ce qu’il se passera. Prendre les choses comme elles viennent sans se mettre la pression, surtout.

Déménager loin de l’être aimé : les 5 points à retenir

  1. Communiquer : envoyez-vous des messages régulièrement pour ne pas perdre le contact.
  2. Prendre du temps pour soi : profitez de votre éloignement pour travailler sur vous-même : apprenez un instrument, remettez-vous au sport, prenez du temps pour lire. Cela contribuera à alimenter la conversation, et à vous donner confiance en vous.
  3. Réapprendre à séduire l’autre : l’éloignement prolongé installe souvent une routine qui peut être mortelle pour le couple. Brisez cette routine en réinstallant l’atmosphère de séduction des premiers jours de votre relation.
  4. Faire le point régulièrement : souvent beaucoup de non-dits installent un silence entre vous, qui augmente avec la distance. N’ayez pas peur de franchir le pas en disant clairement et calmement ce qui ne va pas, sans accuser l’autre.
  5. Voir de bons amis : vous avez sûrement de très bons amis qui par leur présence vous aideront à surmonter votre relation à distance, et vous aideront à dédramatiser.
Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *