Bien choisir son oreiller : Les principaux facteurs à considérer

Home > Déco > > Bien choisir son oreiller : Les principaux facteurs à considérer
Posté le 09 novembre 2020
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

La qualité de la literie détermine largement la qualité des nuits que l’on passe et bien choisir son oreiller en est un facteur essentiel. Le rôle de ce composant crucial ne se limite pas au soutien de la tête ; il intervient aussi dans l’alignement de la colonne vertébrale et influence la qualité du sommeil.

Outre l’état général de la nuque, du dos et des épaules au réveil, l’oreiller influence l’endormissement mais aussi les réveils nocturnes. Le type de journée que l’on passe étant largement fonction de celui de la nuit, il va sans dire que le choix de l’oreiller peut influencer la qualité de vie.

Les postures que l’on adopte durant le sommeil, la fermeté à rechercher, la matière du garnissage de l’oreiller ou encore son enveloppe sont, outre son type, autant de facteurs à considérer pour retenir celui qui convient à chacun. Trouvez ici comment bien choisir son oreiller.

choisir son oreiller

Les facteurs essentiels

La forme

Pour choisir son oreiller, la première des choses à faire consiste à déterminer si l’on compte s’en servir pour dormir ou simplement pour se détendre dans son lit. Ainsi, pour la détente, un oreiller de forme carrée est recommandé.

Mais lorsqu’il est destiné à être un compagnon des nuits, il convient d’opter pour la forme rectangulaire qui est mieux adaptée pour offrir le soutien requis à la tête et assurer son maintien au niveau de la colonne vertébrale.

Un oreiller rectangulaire offre par ailleurs une plus large surface, ce qui permet de maintenir la tête en dépit des 30 à 40 occasions auxquelles l’on bouge en moyenne chaque nuit. Des oreillers haut de gamme Tempur sont disponibles dans les deux formes, carrée et rectangulaire.

Cette marque propose aussi bien des oreillers classiques que des oreillers ergonomiques, conçus pour s’adapter à chaque dormeur. Outre les 2 formes précitées, elle propose aussi des oreillers en forme de vague ou encore d’étoile.

La fermeté

Lorsque l’on désire choisir son oreiller, la question de la fermeté est en lien direct avec les habitudes de sommeil, notamment la position adoptée pour dormir. Ainsi, de manière générale :

  • Pour ceux qui dorment sur le dos, il faut un oreiller ferme, capable de soutenir la nuque sans envoyer la tête vers l’arrière. La fermeté de l’oreiller doit permettre d’y enfoncer environ un tiers de la tête ;
  • Pour ceux qui dorment sur le ventre, la recommandation est de ne pas employer d’oreiller. Dans cette position en effet, l’alignement des vertèbres est correct, bien que le fait de devoir garder la tête tournée pour éviter de s’enfoncer la face dans le matelas ne soit pas idéal. Pour ceux qui ont besoin d’un oreiller, il est recommandé de le choisir moelleux, avec 5 à 6 centimètres d’épaisseur ;
  • Pour ceux qui dorment sur le côté, il faut veiller à la souplesse pour choisir son oreiller. L’épaisseur à retenir doit cependant permettre de garder la tête alignée avec le reste de la colonne vertébrale et éviter une trop forte pression sur l’épaule en contact avec le matelas.

choisir son oreiller

Le garnissage

Le garnissage désigne la matière dont l’oreiller est composé ; il peut être naturel ou synthétique. Un garnissage naturel correspond à un oreiller composé de matières naturelles. L’on retrouve sur ce registre :

  • La laine : il s’agit de la seule matière suffisamment respirante pour éviter que l’on y transpire. Elle s’adapte à la température et peut être modelée en fonction de l’épaisseur, du soutien et donc du confort recherché. Apprenez-en plus ici;
  • La plume : les plumes et plumettes caractérisent des oreillers fermes ;
  • Le duvet : il offre une qualité plus élevée que celle de la plume car il est dépourvu de plumettes. L’on peut en trouver en diverses densités et il est à la fois gonflant, léger et moelleux.

Sur le registre des garnissages synthétiques, l’on retrouve :

  • La mousse à mémoire de forme : elle garnit notamment les oreillers ergonomiques ou cervicaux, conçus pour épouser la forme de la nuque et de la tête ;
  • Le latex : avec une bonne souplesse et un soutien satisfaisant, cette matière permet une bonne circulation de l’air ;
  • Les autres matières synthétiques : elles sont aisées à nettoyer. L’ensemble des matières synthétiques se caractérisent par leur propension à faire transpirer.

L’enveloppe

Prendre en compte l’enveloppe au moment de choisir son oreiller relève d’une considération d’hygiène. Il est recommandé d’opter pour un oreiller déhoussable offrant la possibilité de laver la housse en machine. Outre la housse, il faut aussi habiller son oreiller d’une taie.

Autres conseils pour choisir son oreiller

Avant d’acheter un oreiller, il est crucial de trouver un endroit où s’allonger et de l’essayer. Cela est plus efficace que d’en apprécier le confort avec la main.

Il faut par ailleurs rappeler qu’un oreiller doit être remplacé au bout de 3 ans en moyenne, ainsi qu’indiqué dans cet article. A l’issue de ce délai, il faut à nouveau tenir compte des conseils présentés ici pour choisir son oreiller.

DANS LA MEME RUBRIQUE
Il existe aujourd’hui une pléthore d’offres de produits à base de CBD sur le marché. Cette molécule es...
La plupart des produits et machines utilisés pour l’entretien et le nettoyage des maisons présentent un ri...
De La Havane à ses endroits les plus exotiques, l'île de Cuba offre 5700 kilomètres de côtes et un endroit...
Les plus beaux châteaux du monde continuent d’attirer les foules chaque année aux quatre coins du monde. N...

Ne ratez pas
Novembre 30, 2020 6
Il existe aujourd’hui une pléthore d’offres de produits à base de CBD sur le marché. Cette molécu...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être