Toute la vérité sur le viagra pour femme !

Home > Love & Sexo > > Toute la vérité sur le viagra pour femme !
Posté le 16 septembre 2015
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Chère lectrice, tu es jeune et fringante, tu n’as aucun problème de libido et tu ne comprends pas à quoi peut bien servir un équivalent féminin du viagra. Pour les hommes, l’effet est très clair : on voit bien (je veux dire : physiquement) ce que la petite pilule bleue pour avoir d’efficace. Mais pour nous les femmes ? J’ai enquêté pour vous, pour nous.

Toute la vérité sur le viagra pour femme 1

Un viagra pour femme ? Pour quoi faire ?

Les études le prouvent : en France, une femme sur deux aurait abandonné le sexe ou le pratiquerait à intervalles très irréguliers. Le manque de libido existe chez la femme et, surprise ! il est plus répandu qu’on ne le croit. Les raisons de cette désertification sexuelle ? La liste est longue : enfant(s), travail, stress, quotidien pesant, fatigue…

Comme c’est le cas chez de nombreux mecs, le manque de désir sexuel féminin a essentiellement des origines psychologiques, et non biologiques. Le viagra pour femme est là pour ça : il ne traite pas un problème aussi spectaculaire que l’impuissance masculine mais contribue à rétablir modestement une activité sexuelle normale. Sans transformer la femme en nymphomane compulsive.

Le Viagra pour femme en pharmacie : Addyi et Lybrido

Si le Viagra est une pilule bleue, l’Addyi se matérialise sous la forme d’une pilule rose ! Ce médicament dont la molécule active est la flibansérine est destiné aux femmes non ménopausées qui souffrent d’un manque de libido. Mais il n’est délivré que sur ordonnance et ses effets secondaires sont apparemment nombreux.

Vous le savez, le désir féminin fonctionne différemment de son équivalent masculin. D’abord, l’Addyi agit sur le cerveau en ciblant les neurotransmetteurs qui impactent la libido, augmentant les taux de dopamine et de norépinephrine. Ensuite, elle n’a pas d’effet instantané : pour être efficace, la pilule rose doit être avalée pendant un mois, tous les soirs !

L’autre médicament estampillé « Viagra pour femme », c’est le Lybrido – Lybrido, libido, vous avez saisi ? Un mélange de Viagra et de testostérone qui ne fait pas l’unanimité non plus, mais pour des raisons opposées : il serait beaucoup trop efficace et rendrait la femme, je cite, « sexuellement agressive » ! Je m’étonne que ces messieurs n’aient pas signé une pétition pour qu’elle soit distribuée librement !

Toute la vérité sur le viagra pour femme 2

Une alternative : la testostérone

Et oui, on l’oublie : la testostérone n’est pas bonne que pour les hommes. Cette hormone est aussi bien une clé de notre désir sexuel à nous – c’est un peu ça, l’égalité des sexes. Quand elle atteint l’âge de 50 ans, une femme ne dispose plus que de la moitié du taux de testostérone qu’elle avait 25 ans plus tôt.

C’est encore bien suffisant pour prendre son pied, mais si le taux se réduit encore, suite à une opération de l’utérus ou à un trouble biologique quelconque, cette baisse peut mener à une absence de libido. L’Intrinsa est là pour aider, sous forme de patch. Mais n’en abusez pas, sinon vous pourriez bien vous voir pousser une barbe de hipster !

Toute la vérité sur le viagra pour femme 3

Le viagra « bio » : plantes et autres stimulants naturels

On en arrive à ma partie préférée : laissons tomber les médicaments, toujours plus ou moins risqués pour la santé et bourrés d’effets secondaires désagréables. Le désir peut être stimulé avec des produits naturels à base de plantes qui, eux, n’ont aucune chance de nous transformer en nymphomanes ou en messieurs à poils longs.

Je ne les connais pas tous, mais par souci de vous satisfaire, lectrices adorées, j’en ai testé deux : le Viafem et le Gold Max. C’est ce qu’on appelle communément des stimulants sexuels, ou aphrodisiaques.

Tous deux sont à base de plantes et agissent en améliorant le désir autant que les sensations pendant la bagatelle. Libido et plaisir décollent, décuplant la puissance de l’orgasme. Ils sont aussi tous deux sans danger aucun, parfaitement sûrs, et je les ai découverts en lisant cet article d’une journaliste qui en a testé plein d’autres qui vous convaincront peut-être.

Pour finir, n’oubliez pas que les stimulants sexuels sont partout dans la nature. Chocolat noir, ail et oignon (merci l’haleine !), gingembre et safran, ginseng et bois bandé (sans commentaire, hum), huiles essentielles… Vous en trouverez une sélection ici, suffisamment pour raviver la flamme de votre libido. Ou simplement pour la vivifier encore plus qu’elle ne l’est déjà !

Il existe même des parfums aphrodisiaques ! Regardez cette vidéo :

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Il n’est pas toujours facile de trouver l’âme sœur sur un site de rencontre quand on ne sait pas sur que...
En complément d’une table de bureau ou pour composer le coin bureau de votre chambre, vous devez opter pour...
Lorsqu’on souhaite réaliser des vidéos de souvenir, on ne peut se résoudre à s’en remettre à un profe...
Il peut être difficile de traverser les frontières internationales comme celle du Canada et il est quelquefo...

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être