Grossesse : comment avoir un petit garçon ?

Home > Love & Sexo > > Grossesse : comment avoir un petit garçon ?
Posté le 29 mai 2018
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

En France, procéder à une intervention chirurgicale pour choisir le sexe son enfant est illégal pour une raison éthique. Mais l’utilisation des méthodes naturelles n’est pas interdite par la loi. En effet, elle n’a aucune incidence sur la santé de la mère et du bébé. Seulement, la plupart de ces techniques n’ont jamais porté leurs fruits. Seule l’approche diététique affiche des résultats satisfaisants.

Comprendre la génétique : une première étape pour avoir un garçon

Lorsqu’un couple vient de décider d’avoir un bébé, les deux conjoints ont déjà une préférence. Certains recherchent une fille, pendant que d’autres espèrent fermement un garçon. Seulement, il est difficile de choisir le sexe de son futur bébé, bien que les croyances populaires affirment le contraire.

En réalité, le sexe du fœtus dépend de la nature du spermatozoïde qui fusionnera avec l’ovule. Si un gamète mâle qui transporte un chromosome Y parvient à s’unir avec l’ovocyte, un petit bonhomme naîtra dans neuf mois. Par contre, si c’est un spermatozoïde porteur d’un chromosome X, la maman aura une jolie petite fille.

De récentes études ont prouvé qu’il était possible d’avantager les spermatozoïdes X ou Y. Pour cela, il suffit de modifier le pH des sécrétions vaginales. Dans un milieu alcalin, un spermatozoïde Y aura plus de chance de s’unir avec l’ovule. Ainsi, la femme pourra avoir un petit garçon.

Le régime alimentaire : un facteur qui influe sur le pH de la glaire cervicale

Pour celles qui se demandent encore comment faire un garçon, la question a désormais sa réponse. En effet, il faut faire en sorte que le pH de la glaire cervicale soit alcalin et inférieur à 7. Le pH intra-utérin peut être régulé grâce à une alimentation adaptée. En effet, la nourriture ingurgitée peut augmenter ou réduire l’acidité de ses sécrétions vaginales. Pour rendre ces fluides moins acides, il faut  suivre un régime alimentaire spécifique.

La future maman doit privilégier les aliments riches en sodium. Ainsi, de la viande et des légumes séchés seront servis à tous les repas. Et surtout, on ne se prive pas de sel, car cet ingrédient renferme une teneur élevée en potassium, qui est l’un des éléments indispensables pour augmenter ses chances d’avoir un garçon.

L’approche diététique est l’une des rares méthodes efficaces et naturelles qui permettent de choisir le sexe de son futur enfant. Cependant, afin de garantir la réussite de cette technique, il ne faut jamais commencer un régime sans l’assistance d’un spécialiste.

 

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Il n’est pas toujours facile de trouver l’âme sœur sur un site de rencontre quand on ne sait pas sur que...
En complément d’une table de bureau ou pour composer le coin bureau de votre chambre, vous devez opter pour...
Lorsqu’on souhaite réaliser des vidéos de souvenir, on ne peut se résoudre à s’en remettre à un profe...
Il peut être difficile de traverser les frontières internationales comme celle du Canada et il est quelquefo...

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être