Comment devenir une femme fontaine ?

Home > Love & Sexo > > Comment devenir une femme fontaine ?
Posté le 20 mai 2020
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Le plaisir sexuel féminin n’est pas quelque chose qui peut être défini de manière universelle ou linéaire. Chaque femme en fait l’expérience à sa manière et aime le sexe de différentes manières. Chez la femme, la tension physique libérée au point de plaisir maximum n’est pas quelque chose d’absolu, imputable à tous les cas. Il faut préciser que l’orgasme et l’éjaculation sont deux choses différentes, même si elles vont souvent de pair. En fait, de nombreuses femmes fontaines éjaculent avant d’atteindre le point culminant du plaisir sexuel.

femme fontaine

Femme fontaine : le secret de l’éjaculation féminine !

L’orgasme peut être défini comme une décharge de tension physique accompagnée d’une sensation intense de plaisir appelée climax ou décharge orgasmique. Toutes les femmes sécrètent un liquide au moment de l’orgasme. Cependant, la quantité de liquide propulsé à partir de l’urètre peut varier (sous forme de gouttelettes, d’un petit jet ou d’une giclée plus importante). Dans le cas de la femme fontaine, ce liquide sort abondamment suite à un super orgasme, généralement provoqué par une forte stimulation du point G.

Peu de femmes peuvent affirmer qu’elles ont déjà vécu cette expérience orgasmique, et beaucoup souhaitent apprendre comment devenir une femme fontaine. Lorsqu’une femme expulse un jet de liquide (semblable à l’urine) de son vagin. En fait, certaines personnes confondent l’éjaculation féminine avec la miction, mais c’est en fait une chose différente. Il ne s’agit pas d’urine ou de sperme. Ce fluide non fertile est en partie produit par les reins et provient des glandes de Skene, qui se trouvent au niveau de l’urètre.

Bien que toutes les femmes sécrètent des fluides vaginaux durant un rapport sexuel, dans la mesure où elles ressentent du plaisir (mais pas comme les hommes, qui le font après l’orgasme), les femmes fontaines peuvent propulser une giclée qui peut aller jusqu’à 200 ml de liquide, avec la stimulation du point G durant l’acte sexuel. Avant d’expliquer les techniques pour vivre une telle expérience, il faut préciser qu’il ne faut pas en faire un but, mais de se concentrer sur le plaisir.

Les techniques pour devenir femme fontaine

À la question de savoir si l’on peut apprendre à devenir une femme fontaine, aucune réponse scientifiquement prouvée n’existe réellement, mais il est possible de trouver des ateliers pour apprendre à y parvenir. Certaines femmes font l’expérience de ce genre d’éjaculation de manière régulière, d’autres n’y arrivent qu’avec des partenaires avec lesquels elles ont un lien particulier, alors que d’autres n’y parviennent jamais.

Devenir femme fontaine est possible avec de la pratique. Pour commencer, il faut laisser un peu de côté les organes génitaux. Les caresses, les baisers, les frottements, rien ne doit être négligé. La deuxième phase se concentre sur les frottements et les caresses des organes génitaux. Si vous avez envie de profiter d’un moment de plaisir solitaire, vous pouvez utiliser votre main, ou un sex-toy. Si vous souhaitez essayer cette technique avec un partenaire, vous pouvez vous commencer par des caresses pour vous stimuler mutuellement.

Des techniques en solitaire ou en couple !

Lorsque l’excitation est à son apogée, vous (ou votre partenaire) pouvez commencer à caresser vos organes génitaux, en insistant sur le clitoris, car il s’agit du point de plaisir féminin. Une femme fontaine est stimulée par l’insertion d’un ou deux doigts dans le vagin. Vous pouvez en insérer un, puis un autre. Cela peut également être combiné avec des relations sexuelles orales. Alors que le clitoris est stimulé par la langue, les doigts pénètrent à l’intérieur. Les deux doigts (majeur et annulaire) doivent former un crochet (technique des cornes de taureau).

Peu à peu, les deux doigts doivent effectuer des mouvements de rotation ou des gestes de “viens”. Cette technique est plus efficace que de bouger les doigts dans un mouvement de va-et-vient, ce qui ne donne généralement pas tant de plaisir à la femme. Au fur et à mesure que l’excitation s’intensifie, les mouvements doivent être en accord, en synchronisant de préférence, avec les mouvements du plancher pelvien. Laissez votre corps guider ce qu’il faut faire, écoutez le et dites à votre partenaire comment procéder.

En appliquant ces techniques, il devient plus facile de vivre l’expérience de la femme fontaine. Le plus important est de communiquer, de profiter du moment et de se laisser aller si cela se fait en couple. Si vous n’y arrivez pas, ne vous inquiétez surtout pas, puisque le but n’est pas de réussir à la première tentative. C’est une pratique de plus qui peut contribuer à l’enrichissement de vos pratiques érotiques.

DANS LA MEME RUBRIQUE
La surfeuse a toujours fait partie des femmes inspirantes en matière de mode et d’autant plus l’été. Sa...
Les relations intimes sont importantes dans la vie d’un couple. Évitez de les considérer comme un simple d...
Les compléments alimentaires vont permettre de compléter son alimentation. Ce type de complémentation peut ...
Les USA se prêtent également à une aventure œnologique attrayante. Le vignoble américain qui s’étend s...

Ne ratez pas
Mai 28, 2020 23
La surfeuse a toujours fait partie des femmes inspirantes en matière de mode et d’autant plus l’ét?...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être