La vapote moins nocive pour la santé que le tabac

Home > Bien-être > > La vapote moins nocive pour la santé que le tabac
Posté le 23 juin 2017
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Après mon test de la pharmacie en ligne et les conseils de mon orthodontiste pour porter un appareil à l’âge adulte, voici un nouveau sujet santé : la cigarette électronique ! Il faut dire qu’elle connaît un franc succès depuis quelques années maintenant en France et en Europe. Mais la question de la nocivité et la dangerosité de cet objet revient régulièrement sur le devant de la scène.

Alors qu’en est-il vraiment ? Des études ont-elles été menées pour connaître les risques encourus par les vapoteurs ? Est-ce bon pour la santé d’arrêter de fumer les cigarettes traditionnelles pour passer à la vapote ? Je vais tenter de répondre à ces questions que, j’en suis convaincue, beaucoup se posent parmi vous !

Cigarette électronique vs traditionnelle

Une chose est sûre : il est moins dangereux de vapoter que de fumer. Cette affirmation se base sur une étude menée par des chercheurs britanniques en début d’année.

Elle montre que la cigarette électronique est moins dangereuse pour la santé que la tabac. En effet, après plusieurs mois d’arrêt de clope traditionnelle et l’adoption de l’e-cigarette, le nombre d’éléments nocifs et cancérigènes a très fortement baissé chez les fumeurs qui ont participé à cette étude. Certains produits cancérigènes ont même quasiment disparu de leur organisme.

C’est par conséquent un excellent outil de sevrage tabagique pour les fumeurs qui souhaitent arrêter totalement leur consommation de tabac. A noter qu’un utilisateur d’e-cigarette qui continue de fumer n’aura pas du tout les mêmes bénéfices. Selon l’étude, les taux d’éléments nocifs dans le corps sont les mêmes que pour un fumeur exclusif de cigarettes classiques.

Il n’y a donc aucun intérêt du point de vue de la santé à continuer de fumer tout en vapotant.

Taux de nicotine

Si le taux de substances toxiques et cancérigènes diminue fortement lorsqu’un fumeur passe à la cigarette électronique, le taux à nicotine quant à lui demeure le même. Il nous semble bon de rappeler que la nicotine, composant clé des cigarettes, a des conséquences sur l’organisme, plus précisément sur le cerveau et le cœur.

Lorsqu’elle atteint le cerveau, la nicotine favorise la création de dopamine. Cette molécule du bonheur procure une sensation de plaisir temporaire. Pour que cette sensation perdure, vous ressentez le besoin d’en fumer une autre. C’est pour cette raison que l’on dit que la nicotine rend accro. Même si en réalité ce n’est pas l’unique raison de l’addiction.

Du côté du cœur, la nicotine accélère le rythme cardiaque, favorise le mécanisme des palpitations et augment la pression artérielle.

Pour conclure, même si les médecins n’interdisent pas la cigarette électronique à leurs patients, ils ne la mettent pas au même niveau que les autres outils de sevrage tabagique que sont les patchs, les gommes à mâcher ou les pastilles tant qu’aucune étude ne prouve l’efficacité de l’e-cigarette dans l’arrêt du tabac.

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
En pleine saison des barbecues, il n’est pas toujours facile de savoir quel vin servir à table. Qui plus es...
Le Portugal est assurément l’un de mes pays préférés d’Europe. Que ce soit pour ses espaces naturels m...
Les femmes ont longtemps été discriminées sur le marché de l’emploi en France. En effet, avec les mêmes...
A notre époque, il est de plus en plus courant de discuter en se servant de nos portables, plutôt que de par...

Ne ratez pas
Septembre 23, 2019 21
En pleine saison des barbecues, il n’est pas toujours facile de savoir quel vin servir à table. Qui pl...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être