Baskets pour femme, quelles marques se démarquent ?

Home > Mode > > Baskets pour femme, quelles marques se démarquent ?
Posté le 27 novembre 2019
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

 

Les baskets ont le vent en poupe ces dernières années. Objets de luxe et de décadence, elles s’apprécient désormais sur les podiums. Elles conjuguent nouvelles technologiques, confort, design contemporains et originaux et matériaux innovants. Alors, comment se repérer dans la jungle de la basket haut de gamme ? Zoom sur quatre marques qui, à leur façon, font briller la basket.

P448, la haute technicité

P448 est une marque italienne mixte fondée en 2014 et basée à Forlì, entre Saint-Marin et Bologne, sur la côte Adriatique. Cette marque a connu un succès fulgurant, d’abord dans son pays d’origine, puis dans les pays voisins, en Allemagne, en France, en Suisse, en Belgique et en Espagne.

Depuis 2017, elle s’est lancée à l’assaut des États-Unis, du Royaume-Uni, de la Chine, de Hong Kong, de Singapour, des Émirats arabes unis, de la Turquie, du Mexique et du Canada. Elle est aujourd’hui présente dans 35 pays. Avec l’ambition de dessiner tout simplement les plus belles paires de baskets du monde !

Les deux designers Marco et Andrea misent sur la forte identité de leurs créations qui se démarquent, en ligne, comme en magasins. Ils repoussent les limites de la technologie, mélange les couleurs, les textures et les matériaux et allie avec modernité confort et design.

Premiata, la vétérante italienne

La marque centenaire de chaussure Premiata s’est lancée récemment sur le secteur de la basket de luxe. Cette manufacture a vu le jour en 1885 à Montegranaro, en Italie où les chaussures ont été longtemps confectionnées à la main.

Modernisée dans les années 1990 par Graziano Mazza, qui a repris l’affaire de sa famille, Premiata a sorti sa première basket de mode en 1996. La société mise sur la chaussure de patrimoine, en dessinant par exemple une basket inspirée des chaussures de course des années 70.

Côté technique, Premiata gagne toujours une longueur d’avance. Graziano Mazza ne se prive pas d’inclure des tissus précieux à ses créations qui en font des pièces uniques. Premiata reste associé à un look et une silhouette singulière.

 

Semerdjian, la cité phocéenne à l’honneur

Eric Semerdjian est un Marseillais qui a grandi dans une famille de chausseurs. Il a lancé avec son épouse Sylvie ses premières collections en 2015, d’abord dédiées aux femmes, puis pour toute la famille. Les chaussures sont fabriquées chez le voisin ibérique, dont le savoir-faire en la matière n’est plus à démontrer.

Fort de sa griffe emblématique, aussi appelée, SMR23, ce chausseur se passionne pour l’assemblage des couleurs, des formes, des matières et des imprimés. Il a une obsession pour la qualité et le confort.

Victoria, la plus belle story

Victoria, qui tient son nom de l’épouse du fondateur de la marque, est aussi centenaire. Symbole de la tennis en Espagne, comme ailleurs, elle a vu évoluer un siècle de chaussures casuals et unisexe pour petits et grand où la qualité va de pair avec la discrétion de son design.

Dans les années 70, la firme a révolutionné le secteur de la basket en inventant un procédé appelé « vulcanisation ».

Aujourd’hui, Victoria est une griffe éco-responsable qui utilise des semelles en caoutchouc naturel, des tiges 100% coton biologique et des colorants non nocifs. Cerise sur le gâteau, les modèles classiques se prêtent idéalement à la personnalisation. Avis aux designers en herbe !

DANS LA MEME RUBRIQUE
[caption id="attachment_11621" align="alignnone" width="720"]  [/caption] Il existe à ce jour une multitu...
 
Votre couple traverse une période difficile ? Votre homme vous porte moins d’attention ? Ou bien vous...
[caption id="attachment_11575" align="alignnone" width="720"]

Ne ratez pas
Novembre 29, 2019 50
Il existe à ce jour une multitude de styles de sarouels disponibles sur le marché. Afin de pouvoir le p...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être