Mieux comprendre comment se transmet la calvitie

Home > Beauté > > Mieux comprendre comment se transmet la calvitie
Posté le 22 février 2021
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

La manière dont se transmet la calvitie a longtemps nourri de nombreuses réflexions au sein de la communauté scientifique.

La calvitie se manifeste par la chute des cheveux à partir de certaines zones de la tête. Elle touche en grande majorité des hommes d’au moins 45 ans, mais également des femmes, dans une moindre mesure.

Plusieurs études ont été menées afin d’en identifier les causes. Pour en apprécier les résultats, il convient de comprendre les processus gouvernant la vie du cheveu et de s’intéresser au facteur génétique qui détermine la transmission de la calvitie.

Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur la manière dont se transmet la calvitie.

calvitie

Comprendre le cheveu et ses différents cycles

Le cheveu est un élément de la pilosité humaine qui recouvre le sommet, les côtés et l’arrière de la tête. Comme les autres phanères, il est composé de kératine. Déterminer comment se transmet la calvitie suppose au préalable d’en apprendre plus sur le cheveu et sur sa vie.

Les cheveux ne poussent pas indéfiniment. Ils obéissent à un rythme de production cyclique. Ce rythme varie généralement en fonction de l’individu, de l’âge et des périodes.

Les phases du cycle pilaire

Le développement des cheveux est gouverné par le cycle pilaire. Celui-ci comporte trois phases ou étapes :

  • La phase de croissance ou anagène : il s’agit de la période la plus longue du cycle. C’est la phase de développement des cheveux. La majorité des cheveux présents sur une tête sont encore dans cette phase. Sa durée varie selon le sexe. Ainsi, elle dure entre 2 et 4 ans en moyenne chez l’homme et s’étend entre 4 et 7 ans chez la femme ;
  • La phase de régression ou catagène : c’est une période marquée par une absence de croissance. Au cours de cette phase, le cheveu cesse de se développer. Elle dure environ 3 semaines mais peut s’étendre à plusieurs mois ;
  • La phase de repos ou télogène : il s’agit de la phase de chute du cheveu. Celui-ci tombe progressivement et laisse la place à un nouveau cheveu. Il y a alors un retour à la phase anagène et le cycle recommence.

Un élément perturbateur : La DHT

La dihydrotestostérone, communément appelée androstanolone ou DHT, est un métabolite biologiquement actif. Il s’agit d’une hormone androgène qui gouverne chez l’homme :

  • La différenciation des organes génitaux externes en testicules à partir de la septième semaine du cycle de développement embryonnaire ;
  • L’apparition de la barbe, du développement de la pilosité et le changement du timbre vocal, observables dès la puberté ;
  • L’existence du désir sexuel et la production de sperme ;
  • La qualité et la durée de l’érection.

Ce sont les deux derniers points qui sont reconnus par plusieurs sources comme étant responsables de l’alopécie chez l’homme. Mais être chauve n’est pas pour autant synonyme de virilité. La manière dont se transmet la calvitie implique aussi un facteur génétique.

Des réactions différentes à la DHT

Chez les personnes en proie à une calvitie, les hormones androgènes sont transformées en DHT sous l’effet d’une enzyme, la 5-alpha réductase, qui reste inactive chez les autres individus. L’enzyme stimule la production de DHT qui a pour effet de modifier le cycle de vie du cheveu.

La phase de croissance est alors raccourcie et celle de repos, prolongée. Ce bouleversement donne lieu à un épuisement précoce du capital de renouvellement puis, à terme, à une miniaturisation du follicule pileux qui finit par ne plus produire de cheveux.

La calvitie est donc causée par une sensibilité des follicules à l’égard des hormones masculines. Cela explique que les eunuques qui ne produisent pas de testostérone ne soient pas affectés par la calvitie. Cliquez ici pour en apprendre plus sur la testostérone.

Comment se transmet la calvitie : Le rôle du chromosome X provenant de la mère

Une étude menée par une équipe de chercheurs écossais de l’Université d’Édimbourg a consisté en une analyse des données fournies par plus de 52 000 hommes afin de déterminer comment se transmet la calvitie du point de vue génétique.

Il en a résulté que la plupart des facteurs génétiques impliqués dans le développement de la calvitie proviennent du chromosome X transmis à chaque homme par sa mère. Cela donne une piste supplémentaire quant à la question de savoir comment se transmet la calvitie.

DANS LA MEME RUBRIQUE
Avec ses 90 ans d’expérience, la Maison Lejaby fait rayonner depuis sa création, le savoir-faire à la fra...
Comment avoir un look intemporel après un certain âge ? Quel vêtement choisir pour rester chic, jeune et ...
Les cadeaux à offrir pour une petite fille sont loin de manquer sur le marché. Cette diversité peut alors e...
Lorsque vous achetez un bijou en ligne, vous ne l’avez pas sous les yeux. Vous devez donc entreprendre quelq...

Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être