Psychologie masculine : ce que veulent les hommes !

Home > Psycho > > Psychologie masculine : ce que veulent les hommes !
Posté le 02 novembre 2015
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Pour l’aventurière que je suis, la psychologie masculine est un territoire complexe et résolument hostile, rempli d’obstacles et soumis à des changements brutaux de température. Bref, la tête du mâle, c’est le Pôle Nord, c’est l’Everest, c’est un cratère lunaire sur lequel il s’agit de trouver le bon endroit pour planter le drapeau féminin. J’ai décidé de décrypter pour vous ce que veulent les hommes… en matière de couple !

Psychologie masculine ce que veulent les hommes 1

Psychologie masculine et vision du couple

On dit toujours que les femmes sont compliquées. Mais vous savez qui a lancé cette rumeur ? Les hommes, bien entendu. Et ils l’ont fait à dessein, pour mieux dissimuler le fait qu’en matière de psychologie, ce sont eux, les mâles, qui s’avèrent inutilement complexes et byzantins.

Parlons couple – parce que c’est ce qui vous intéresse, je m’en doute bien. La psychologie masculine, c’est un sujet en or pour une femme, surtout en ce qui concerne sa façon de voir à la fois le couple et le partage émotionnel au sein dudit couple. Pour le reste, il peut aussi bien aller chasser l’ours blanc ou franchir à l’Himalaya à cloche-pied, voilà qui n’est plus de notre ressort.

Le truc, c’est que la psychologie masculine, ce n’est pas si compliqué… en général. Les ennuis commencent quand il s’agit de sonder ce qu’il pense, ce qu’il éprouve et comment il voit la femme (globalement) et SA femme (en particulier). Dans ce cadre précis, oui, l’esprit mâle renferme bien des mystères.

Et ces mystères peuvent vous pousser à quelques prises de bec sévères, jusqu’à dormir, comme on dit chez les Normands, « à l’école des culs tournés » (dos contre dos, vous l’aurez compris), voire jusqu’à la séparation. Insécable, l’espace qui sépare la femme de l’homme ? Je ne crois pas. Et je vous donne ici quelques clés pour comprendre votre loulou/chouchou/lapinou.

Psychologie masculine ce que veulent les hommes 2

Si les hommes pouvaient parler…

Ah ! S’ils pouvaient parler… qu’est-ce qu’ils nous diraient ! Mais ils parlent, répondrez-vous. Oui, les hommes parlent, ils ont des cordes vocales qui leur permettent de former des sons, et ces sons s’articulent de manière intelligente autour d’idées. Mais, comme pour toute langue étrangère, le problème ce n’est pas que son interlocuteur puisse parler : le souci, c’est de comprendre ce qu’il raconte.

Eux et nous – on n’est pas si différents en matière de sensibilité, simplement on l’exprime d’une manière distincte, et parfois opposée. Est-ce le poids culturel ? La pression sociale ? Un trop-plein de testostérone ? Ou des schismes génétiques mystérieux ? Nul ne le sait. Le fait est que l’homme obéit à des critères qui lui sont propres, et qui ne sont pas nécessairement les nôtres.

Un homme reste un homme. Ses intérêts ne sont pas les nôtres. Il semble incompréhensible qu’il préfère rester à la maison devant la télé à caresser le chat plutôt que d’aller voir sa belle-mère ? Les enfants, « oui ok plus tard », mais sans passion ? Les filles, ne vous leurrez pas : ils mesurent le poids des choses. C’est simplement qu’ils prennent plus de distance avec elles.

L’homme est volontiers contradictoire, il peut se montrer sévère… puis laxiste. Il peut s’investir à 100% dans le travail et les relations sociales… puis tout envoyer promener du jour au lendemain. Il a besoin de votre présence/absence. Non, ce n’est pas facile à gérer. Oui, il faut essayer de faire avec. Et d’en percer les mystères. En voici quelques-uns, rien que pour vous.

Psychologie masculine ce que veulent les hommes 4

7 éléments de psychologie masculine

Ces points émotionnels devraient vous aider à vous repérer sur la banquise glissante du comportement masculin :

  • Il fuit tout dialogue émotionnel. Pas question de pleurer ! Ni de faire du sentimentalisme. Ca, c’est la théorie. Mon Jules à moi, à chaque fois que je l’emmène voir un dessin animé de Pixar, il a les joues qui se changent en chutes du Niagara !
  • Il est vide à l’intérieur. Ca me rappelle toujours cette scène, dans Friends : Chandler ne parvient pas à pleurer quoi qu’on lui dise. Mais dès qu’il a commencé, plus rien ne peut fermer les vannes… Eh oui, monsieur intellectualise ses émotions. Il est pragmatique, quand les filles sont poétiques. Ce vide en surface, c’est la projection de son besoin d’exprimer sa force intérieure. Mais si jamais cette coquille se déchire…
  • Il doit donner un sentiment de sécurité. C’est lui l’homme fort, l’homme résistant. C’est lui Tarzan, le roi de la jungle, et vous êtes Jane. S’il pouvait se taper la poitrine avec ses poings tous les jours devant le lit conjugal, il le ferait. Sauf que, dedans, il pourrait finir par en avoir assez, de ce rôle ; parce qu’il est humain, après tout. Et qu’il a besoin de souffler. De se faire dorloter.
  • Il a du mal à assumer sa part de féminité. C’est un élément-clé de la psychologie masculine : cette part est enfouie et peine à crever le plafond. Il faut dire que l’hyper-virilisation de nos sociétés n’aide pas tellement les hommes à endosser leur fragilité.
  • Il se préoccupe d’abord de lui-même. Le quotidien ? C’est penser à soi, parler de soi, évoquer ses soucis à soi. C’est espérer la jeunesse éternelle et nier sa mortalité. Mais au moindre bobo, aïe, c’est une enfilade de plaintes et la certitude d’y rester !
  • Il a une certaine tendance à l’autodestruction. L’homme qui ne sait pas comment dominer les autres et exprimer sa supériorité risque fort de tomber dans l’excès inverse. Surtout, ne pas entrer dans ce jeu. Surtout, ne pas endosser la responsabilité d’un comportement autodestructeur (alcoolisme, addictions, dépendance…).
  • Il s’exprime d’abord par le sexe. Du sexe, tout de suite, maintenant ! Au temps pour l’idéal romantique qui sommeille en chacune de nous. Pourtant, pour l’homme, le sexe est aussi un moyen d’expression. D’abord, c’est là où il se montre le plus fragile, le plus nu (dans tous les sens du terme). Ensuite, c’est souvent après l’amour, sur l’oreiller, qu’il commence à causer. Là, il faut savoir écouter, c’est le moment. N’en perdez pas une miette.

Pour finir sur une note humoristique, je vous encourage à aller jeter un œil sur cette page où un « coach relationnel » (il faudra tout de même me définir ce job) a listé une trentaine de vérités sur ce qui se passe dans la tête d’un homme lorsqu’il pense aux femmes et à la vie de couple. C’est souvent hilarant, parfois effrayant, mais assez juste dans l’ensemble.

Et quoi de mieux, pour parler de la psychologie masculine, que l’avis… d’un homme ? Regardez cette vidéo (et juste après, allez planter votre drapeau dans la tête de monsieur !) :

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Une colonie de vacances au printemps a lieu durant les petites vacances d'avril. Ce séjour détente a pour ...
Dans le but de perdre plusieurs kilos en quelques mois, il est indispensable d'accorder une a...
Une rupture amoureuse est une épreuve difficile. Il en découle une grande difficulté à retrouver une relat...

Ne ratez pas
Décembre 12, 2017 27
Une colonie de vacances au printemps a lieu durant les petites vacances d’avril. Ce séjour détent...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être