Halloween : et si je rencontrais l’homme de ma vie dans une soirée déguisée ?

Home > Beauté > Mode > Halloween : et si je rencontrais l’homme de ma vie dans une soirée déguisée ?
Posté le 19 septembre 2017
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Pour une célibataire, comme je le suis actuellement, la soirée d’Halloween sonne comme le glas. D’ailleurs, j’en frémis d’avance.

Pas à cause des araignées, sorcières et autres fantômes rebutants. Mais parce que le 31 octobre marque le début de mon célibat d’hiver. Cette période infernale où l’on grelotte seule sous sa couette.

En un sens, c’est le soir de la dernière chance. Alors je me suis dit que cette année, pour les filles qui sont dans le même cas que moi, j’allais me renseigner pour vous proposer de petits conseils pour remédier à cette situation. Première chose à savoir, pour ensorceler celui qui vous cajolera au coin du feu, il vous faut le costume idéal.

Les costumes à éviter une fois pour toutes

(Pour que le seul fantôme que je croise à la fin de la soirée soit celui de mon célibat…)

Une chose est sûre : vos costumes d’Halloween en disent long sur vous. Je dirais même plus : Le costume d’Halloween fait la femme, comme l’habit fait le moine.
Commençons par l’évidence même. Exit les costumes de clowns et autres diablotins. C’est sympa quand on est lycéenne, mais soyons claires : ça n’a jamais fait rêver un homme, un vrai.

On oublie aussi les panoplies de zombies ou de super-héros : ça sent la geek à plein nez. Et la geek attire le geek. Franchement, non merci !

De manière générale, il est hors question de ressortir de vos vieux cartons nez crochu, pustules autocollantes et dentier de vampire. Ils resteront sagement dans les toiles d’araignées du grenier. Dans leur élément, finalement. On laissera ce type de costumes à celles qui rentreront seules avec leurs chapeaux pointus sous le bras. Ce soir, hors question de s’enlaidir, bien au contraire.

La carte à jouer : le glamour gothique

La carte à jouer, c’est celle du morbide sexy. Dita Von Teese sera votre muse. On sort donc le grand numéro : Robe fourreau noire. Moulante, très moulante, cela va de soi. On laisse sa pudeur au fond de sa poche et on opte pour un modèle fendu le long de la cuisse. Cerise sur le gâteau : un décolleté plongeant orné d’un long sautoir de perles (Vous entendez Dita applaudir des deux mains, non ?).

Les plus brunes d’entre nous n’auront qu’à lisser impeccablement leurs cheveux, les autres pourront oser la perruque corbeau. Bas résilles et talons aiguilles, il ne faut rien laisser au hasard : soyez l’incarnation du glamour gothique de la pointe des cheveux jusqu’au bout des orteils. Effet escompté garanti : Connaissez-vous un seul homme qui puisse résister au déhanché langoureux de Morticia Addams ?

Ne pas négliger les détails

(En particulier les détails… qui tuent)

Impossible de passer à côté des détails qui tuent. De circonstance, donc. Cela va sans dire : Il vous faut une manucure de tigresse, quitte à creuser votre découvert chez une autoproclamée « prothésiste ongulaire ». Vous pourrez ainsi dompter d’un simple mouvement de l’index le moindre fauve à votre goût pendant la soirée.

Le petit plus : un discret tatouage provisoire glissé derrière l’oreille ou dans le décolleté. Tête de mort ou toile d’araignée, peu importe. Il vous permettra de guider le regard de celui que vous aurez choisir d’envoûter.

Un trait d’eye-liner sur les yeux et un rouge à lèvres écarlate viendront parfaire votre costume glamour gothique. Rien de plus. Vous laisserez sur votre porte-manteau vos gants et votre bonnet tricoté par mamie, ça serait dommage de gâcher votre entrée en scène.

Peu importe si vous avez un peu froid. Vous trouverez vite quelqu’un pour vous réchauffer, du moins c’est tout le mal que je vous souhaite…

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Porter des vêtements sous licence est devenu très tendance mais encore faut-il choisir les bons produits san...

Faire du shopping est bien le plaisir de toutes les femmes (j'en conviens), alo...

Les baskets pour femme, ce n’est pas juste une histoire de sport. Depuis plusieurs années déjà, des modè...

Trouver une robe grande taille qui allie style et silhouette n’est pas toujou...


Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être