Guide de survie au vol long courrier

Home > Voyages > > Guide de survie au vol long courrier
Posté le 20 janvier 2017
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être

Si, comme moi, vous êtes une femme ou un homme pressé(e) et que votre activité professionnelle vous conduit parfois à l’autre bout du monde, alors vous devez bien connaître les vols long courrier. Vous serez d’accord avec moi pour convenir que c’est difficile, n’est-ce pas ? Entendre par là, difficile de rester cloîtré dans un espace restreint, à 10 000 mètres d’altitude, avec de temps à autres de jolies petites secousses qui font défiler la vie devant les yeux.

Alors chers amis, que vous soyez as des airs ou voyageurs en herbe, laissez-moi vous donner quelques conseils pour survivre à votre 7, 8, 10, 15 heures de vol en long courrier. N’hésitez pas non plus à en apprendre plus par ici ! Vous verrez, avec un peu de préparation, ce n’est pas si compliqué, et puis, avec l’expérience, on finit par acquérir les bons réflexes, on prend ses aises, on n’a plus peur de se mettre à l’aise. Attention au décollage !

1er conseil : avant de quitter votre chez-vous

N’allez jamais à l’aéroport sans avoir prévu un certain nombre de choses en amont. Moi par exemple, j’ai pris l’habitude d’écrire les choses dont je vais avoir besoin sur un petit carnet. Je fais des listes. J’ai deux listes, en fait. Une pour mes bagages, et une autre, exclusivement réservée aux affaires dont je vais avoir besoin dans l’avion : musique, livres, coussin, petite couverture…

Dites-vous que le plus long vol long courrier jamais enregistré a duré 16h55 ! Rendez-vous compte, c’est presque une journée entière. Personne ne supporte bien de rester assis dans un siège, aussi confortable soit-il, pendant une journée entière. Il est donc essentiel d’optimiser votre confort : n’enfilez pas un costume-cravate, une robe ultraserrée avec corset ou des vêtements dont les tissus ont tendance à gratter, entre autres… Au contraire, privilégiez les habits de votre garde-robe dans lesquels vous êtes le plus à l’aise !

long courrier infliht

2ème conseil : en réservant vos places, pensez stratégie !

Prendre une place située juste derrière les réacteurs, comme on dit : en voilà une idée qu’elle est mauvaise ! Vous serez incommodés par le bruit et même par quelques relents de kérosène qui s’immiscent parfois dans l’habitacle avant la fermeture des portes arrière précédent le décollage.

Les meilleures places, bien entendu, sont en première classe, ou même en business classe (qui n’est autre qu’une variante inventée par Air France de la première classe). L’Airbus A380 notamment, avec sa taille phénoménale, a permis à des compagnies comme Emirates de sortir le grand jeu. En fonction de la compagnie et du vol long courrier choisi, vous aurez droit à un salon privatif avec lit, douche, hôtesses et stewards aux petits soins pour vous, ainsi que de nombreuses autres options.

Mais si vous ne voulez pas non plus mettre des cent et des mille dans votre voyage, une place en classe économique fera très bien l’affaire ! Prenez-en une vers l’avant, ou près des issues de secours. Pourquoi ? Parce que vous aurez plus de place pour les jambes ! Sinon, une place vers le milieu de l’appareil vous garantira généralement du calme et de la stabilité.

long courrier la classe ultime

3ème conseil : bien vivre la vie en l’air

La première, et plus grande erreur à commettre sur un vol long courrier, c’est de rester statique. Savez-vous qu’avec l’altitude et l’inaction, vos pieds gonflent ? Je ne sais pas exactement comment ça marcher, mais en gros, si vous vous levez et que vous marchez de long en large dans l’appareil, vous favoriserez la circulation sanguine. Et ça tombe bien puisque le sang, c’est fait pour circuler !

Autre chose à faire lors d’un vol long courrier : boire ! Mais attention, de l’eau, oui, du jus de tomate, oui, du café, pourquoi pas… en revanche, si vous sentez comme une petite envie de vous enfiler un bon petit verre de vin rouge, rosé ou blanc, préparez-vous à partir en vrille ! En effet, avec l’altitude, l’ivresse est décuplée. Remarquez une chose : avec un verre de vin, vous devriez pouvoir faire une bon petit somme, idéal pour passer le temps !

Et une petite info marrante en complément : avez-vous remarqué que le jus de tomate avait un étonnant succès en avion ? Et encore plus sur un long courrier, du coup ! Savez-vous pourquoi ? J’ai appris ça récemment, et il semblerait que notre corps soit moins sensible au sucré et au salé lorsqu’il est en altitude. Or le jus de tomate contient précisément des saveurs fortes, qui donnent envie d’y goûter plus qu’à des boissons insipides.

Incroyable, non ?

Léa Deltour

Léa Deltour

"Léa les bons tuyaux" me surnommaient déjà mes camarades de classe à la fac. Ici, pas de chichis ni langue de bois, uniquement des informations croustillantes !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Parfois, et c’est très courant, lorsque l’on pose la question de qui veut réussir, 100 % des gens inte...

Se sentir bien dans son corps et dans sa tête est essentiel. Au quotidien, le ...

L'intérieur de votre maison a besoin d'être relooké de temps en temps pour vous y plaire. Vous souhaitez ...
Aujourd’hui je voulais partager avec vous une super idée d’animation pour un anniversaire qui s’appelle...

Ne ratez pas
Novembre 22, 2017 19
Parfois, et c’est très courant, lorsque l’on pose la question de qui veut réussir, 100 % des gens i...
C'est tout chaud
Unizen : Massages, Soins, Santé et bien-être